Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dates à retenir

Repas du comité des fêtes de Courcerault

16 avril 2016

*

4ème Rallye

de l'association vie et patrimoine de Courcerault

1er mai 2016

*

Vide greniers de Courcerault

5 juin 2016

*

Méchoui du comité des fêtes de Courcerault

9 juillet 2016

*

Marche et pique - nique

du comité des fêtes de Courcerault

28 août 2016

*

Exposition Patch'en Perche à Courcerault

26, 27 et 28 novembre 2016

 

1 avril 2016 5 01 /04 /avril /2016 00:17

Accrocherez vous aujourd'hui un poisson dans le dos de votre chef pour vérifier que son sens de l'humour ne l'a pas abandonné ?
 

1er avril

Cette tradition trouverait son origine en France, en 1564.

L'histoire indique que jusqu’alors, l’année commençait en fonction des diocèses, soit à Noël comme à Lyon, soit le 25 mars comme à Vienne, soit le 1er mars ou encore à Pâques, ce qui provoquait, on l'imagine, bien des malentendus.

Le roi de France Charles IX décida, par l’Édit de Saint Germain donné à Paris en 1563, acte législatif qu'il promulgua à Roussillon le 9 août 1564, que l’année débuterait désormais le 1er janvier. La mesure ne fut appliquée que le premier janvier 1567.

 

Si l’origine exacte de l’utilisation des poissons reste obscure (peut-être l’ichthus chrétien), il semble que beaucoup de personnes eurent des difficultés à s'adapter au nouveau calendrier, d'autres n'étaient pas au courant du changement et continuèrent à célébrer le 1er avril selon l'ancienne tradition.

Pour se moquer d'elles, certains profitèrent de l’occasion pour leur remettre de faux cadeaux et leur jouer des tours. Les cadeaux que l'on s'offrait en avril étaient le plus souvent alimentaires.

Cette date étant à la fin du Carême, période de jeûne durant laquelle la consommation de viande est interdite chez les Chrétiens, le poisson était le présent le plus fréquent.

Lorsque les blagues se développèrent, l'un des pièges les plus courants était l'offrande de faux poissons.

 

Une autre origine vient du fait que le 1er avril était le jour où la pêche devenait interdite, afin de respecter la période de reproduction. Pour faire un cadeau aux pêcheurs, et pour se moquer un peu d'eux, on leur offrait un hareng.

C'est alors qu'une habitude populaire s'installa : on accrochait subrepticement un vrai poisson dans le dos des gens. Comme les habits étaient plus larges, les victimes ne s'en apercevaient pas tout de suite, de sorte que le poisson devenait de plus en plus gluant et puant. Ainsi naquit le goût de faire ce jour-là des petits cadeaux pour rire, des plaisanteries ou des mystifications.

 

Cette coutume de faire des plaisanteries existe dans de nombreux pays:

• les Britanniques ont leur April Fool’s Day
• les Allemands ont leur Aprilscherz
• cette coutume existe aussi aux Pays-Bas, en Belgique, au Canada, en Italie, aux États-Unis, en Suisse et même au Japon.

 

Source wikipédia

- dans Divers