Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dates à retenir

Repas du comité des fêtes de Courcerault

16 avril 2016

*

4ème Rallye

de l'association vie et patrimoine de Courcerault

1er mai 2016

*

Vide greniers de Courcerault

5 juin 2016

*

Méchoui du comité des fêtes de Courcerault

9 juillet 2016

*

Marche et pique - nique

du comité des fêtes de Courcerault

28 août 2016

*

Exposition Patch'en Perche à Courcerault

26, 27 et 28 novembre 2016

 

17 juillet 2015 5 17 /07 /juillet /2015 09:00

C'est l'histoire d'un bûcheron qui coupe du bois pour l'hiver. 

Un Indien passe par là et le bûcheron lui demande :
- L'hiver sera-t-il froid, grand chef indien?
- Oui, HUGH ! hiver très froid. Alors le bûcheron se remet à couper du bois de plus belle.
Le lendemain, l'Indien repasse par là et le bûcheron lui demande si l'hiver sera vraiment aussi froid qu'on le dit. L'indien répond:
- Oui, HUGH ! Hiver très rigoureux...
>Alors le bûcheron reprend sa scie et coupe une montagne de bois. Le jour suivant, l'Indien repasse en disant :
- Hiver très, très rigoureux.
Le bûcheron intrigué, lui demande:
- Mais enfin, dis-moi comment tu devines que l'hiver sera très froid. Il lui répond:
- Chez nous, on a un dicton : Quand l'homme blanc coupe du bois, c'est que l'hiver va être froid !

 

Plus sérieusement, d'après une étude menée par la Royal Astronomical Society (organisme de recherche astronomique britannique), travaillant à partir d'un nouveau modèle des cycles solaires permettant "des prédictions d'une précision sans précédent", l'activité solaire pourrait brutalement diminuer de 60% au cours des années 2030 entraînant une forte baisse des températures sur terre, comme cela est arrivé de 1645 à 1715 (minimum de Maunder), période au cours de laquelle les fleuves comme la Seine ou la Tamise avaient entièrement gelé au cours de l'hiver .

Le modèle repose sur l'analyse de la circulation des champs magnétiques à l'intérieur et à la surface du soleil, phénomène appelé "effet dynamo".

"Nous avons remarqué que les deux vagues magnétiques qui circulent à l'intérieur du Soleil ont pour origine deux différentes couches de matière. Elles ont toutes les deux une fréquence d'environ 11 ans, sont légèrement différentes et se décalent quelques fois. Au cours d'un cycle, les vagues fluctuent entre les hémisphères du Soleil. En combinant les effets des vagues et en les comparant avec les données réelles du cycle du Soleil, nos prévisions montrent une exactitude de 97%" a explqué le professeur Valentina Zharkova lors de la présentation devant l'Assemblée nationale de l'astronomie à LIandudno au nord du pays de Galles.

 

 

Minimum de Maunder en 2030 - 2040 ?

 

Pour le groupe de scientifiques britanniques "lors du 26ème cycle, qui couvre la période 2030-2040, les deux vagues magnétiques seront complètement désynchronisées, provoquant une réduction significative de l'activité solaire.... Nous prévoyons que cela va conduire au conditions d'un minimum de Maunder" a déclaré le Valentina Zharkova.

Mini période glacière à partir de 2030 ?

Pour Etienne Parizot, professeur à l'université Paris Diderot et astrophysicien au laboratoire AstroParticule et Cosmologie (APC), cette découverte est à considérer avec prudence. " Ce nouveau modèle est intéressant puisque ces scientifiques ont identifié un niveau de complexité supérieur aux précédents modèles. Mais de là à prédire un prochain âge glacière, restons prudents... L'étude du Soleil est une science complexe. L'activité magnétique a certes une incidence sur les rayons cosmiques, mais les rayons cosmiques ont ils une incidence sur le climat ? Des expériences sont en cours et les résultats sont à moitié concluants"

On verra bien si les scientifiques ont raison. Rendez-vous dans 15 ans ........

En attendant, il nous reste un peu de temps.... pour couper du bois et tricoter des pulls bien chauds !

Source : Le Figaro et Royal Astronomy Society

- dans Divers